Spiruline et champignons : Transformer les déchets au service de notre société. 

Objectif : valoriser des co-produits (marc de café, drèche, digestat, chaleur,…) en faisant intervenir différents partenaires – entreprises, collectivités – réunis en clusters.

Spirulines champignons

Valoriser les déchets (ou co-produits) est l’un des principes fondamentaux de la Blue Economy.

En explorant les potentiels de réutilisation ou de transformation de co-produits, l’entrepreneur multiplie ses gains et crée une chaîne de valeurs en cascade, source de croissance et d’emplois.

L'objectif est également d'apporter au secteur naissant des micro-algues une technologie et un business model nouveaux pour promouvoir l’utilisation de la spiruline, comme complément alimentaire pour une nourriture saine et gastronomique.

Etude Evoli conseil

Le potentiel économique de la spiruline.

L’étude de faisabilité économique relative à la production et à la vente d’une algue d’eau douce, appelée Spiruline, s’inscrit dans un programme Interreg IV B NWE et son projet « Green and Blue Futures » dont la participation française, représentée par le Groupement d’intérêt public
« Réussir en Sambre-Avesnois » est partenaire.

libero dictum id eget Lorem id, sem, et, consectetur risus.

Facebook

YouTube